Un podium pour bien commencer la saison

Partager cette actualité sur
Un podium pour bien commencer la saison - Concession ALPINE Béziers

C'est lors des 6h de Spa-Francorchamps, pour la première course du Championnat du Monde d'Endurance FIA WEC que l'équipe Signatech Alpine Matmut s'est offert un magnifique podium.

Pour cette première, l'équipe Signatech Alpine Matmut a occupé la première position de l'année dans la catégorie LMP2 pour le Championnat du Monde d'Endurance FIA WEC. 

Malgré un début de course très mouvementé, le pilote Nicolas Lapierre se retrouve enfermé à l'extérieur dans le premier virage l'obligeant à chevaucher le vibreur ce qui le fit rétrograder au septième rang. La direction de course a estimé que son retour sur la piste n'avait pas été fait dans les règles, le français écopa d'un drive-trough* (c'est une pénalité obligeant le pilote à passer par la voie des stands sans s'arrêter et en respectant la vitesse en vigueur sur cette partie du circuit.).

Lors du premier arrêt de ravitaillements, c'est Pierre Thiriet qui prend le volant. Ce dernier fut performant et régulier sur son relais, il réussit à profiter pleinement de l'intervention de la voiture de sécurité ce qui lui permit de remonter à la quatrième place.

À une heure de l'arrivée, la voiture de sécurité de nouveau sur la piste redistribua toutes les cartes pour les équipes en piste. 

L'Alpine A470 n°36 finira ces 6h de Spa-Francorchamps en troisième position ce qui est un résultat satisfaisant et prometteur pour Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut : « Cette nouvelle saison s’ouvre sur une pole position et un podium. Cela démontre que notre niveau de performance et nos pilotes étaient au rendez-vous. (…) Il nous reste du travail sur la constance et l’usure des gommes, mais nos trois pilotes ont affiché une belle osmose. Cela devrait être l’une de nos forces cette saison. Il est maintenant temps de passer en mode ‘Le Mans’. Comme chaque année, nous changerons la voiture avec un nouveau moteur, une nouvelle boîte de vitesses et de nouveaux trains roulants. Les prochaines semaines s’annoncent intenses afin d’anticiper tous les scénarios possibles dans la Sarthe. » 

On se donne maintenant rendez-vous pour les 24h du Mans, coup d'envoi le 3juin lors de la journée test.

 

Crédit photo : Synchronet